Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande !

fr

Avec son approche singulière de la construction du vêtement, Véronique Leroy propose un regard atypique et spécifique de la mode. Avec le tissu comme point de départ, elle façonne les volumes, mélange les couleurs et les textures; elle joue avec les proportions, les structures et ajoute toujours une touche finale, de nombreux détails, créant un style unique. Le taffetas a un aspect froissé et est équilibré avec des boutons géométriques, cisaillés. Le denim, marbré et frangé, est associé à une chemise légère aux couleurs contrastées, subtilement ornée d’un col arrondi et de surpiqûres. Différentes mailles, pour réaliser un cardigan, sont mélangées d’une manière aléatoire pour obtenir une couleur oxydée. Les manches d’un manteau sont décalées vers l’avant afin d’obtenir une silhouette presque nonchalante. Sa signature repose sur son goût pour le paradoxe et les associations audacieuses proposant une silhouette avec une attitude à la fois équilibrée et décalée mais toujours très pointue.

C’est au coeur du Paris historique des artisans, que les collections sont conçues, dessinées et prototypées dans l’atelier Véronique Leroy intégré. Les collections sont fabriquées en France, en Europe, et en Tunisie, avec des matières provenant des meilleurs tisserands et filateurs européens.

À l’âge de 19 ans, Véronique Leroy a quitté la Belgique, son pays d’origine, pour étudier au Studio Berçot à Paris. Après avoir obtenu son diplôme, elle s’est engagée auprès d’Azzedine Alaïa où elle a appris à comprendre le corps en trois dimensions, à développer un sens architectural dans la construction du vêtement, ainsi que son propre style. Peu de temps après, Véronique est allée travailler aux côtés de Martine Sitbon. Elle a bénéficié de son expertise dans l’art de la mise en scène et de la préparation d’un défilé. Tout en travaillant, elle consacre son temps libre à des projets personnels, notamment la Cannette d’Or, le prix Helena Ravijst et le prix Courtelle. Au fur et à mesure que son expérience se concrétise et que son talent est reconnu, elle lance son label éponyme où elle exprime et développe pleinement ce qui est devenu la silhouette caractéristique «Leroyenne».

Véronique Leroy joue du contraste, de la confrontation entre formes, tissus délicats et forts, couleurs délavées et lumineuses ; de la simplicité et du raffinement ultime. Elle est influencée par les figures de la «bourgeoisie» de Chantal Akerman, le réalisme d’Ulrich Seidl mais aussi d’Inez et Vinoodh (avec qui elle a immortalisé sa première collection). Chaque collection débute par une rencontre, toujours à la pointe du chic et de l’excentrique mais avec le contrôle exact pour rester incroyablement moderne. De plus, elle a obtenu deux fois le prix ADAM sous l’égide de Pierre Bergé et trois fois le prix «Futur Grand» décerné par la Vénus de la mode.